Compostage en établissement : Tamisage des composts à St Gratien

Ça s’est passé un vendredi 13 et un peu le samedi 14 Mars dernier. Sous un ciel clément, les deux protagonistes principaux, Daba Keita chargé de mission Développement Durable de la ville de St Gratien et David Gabelin de la société Terre de Lombric se sont retrouvés autour des deux tout nouveaux tamiseurs rotatifs acquis récemment par la commune pour cette étape de tamisage des composts.

Tamiseur rotatif
Tamiseur rotatif électrique

L’histoire du compost à St Gratien

L’histoire du compost à St Gratien a démarré à la fin de l’année 2013 par un diagnostic déchet de toutes les écoles (retrouver la présentation presse du projet). En Avril 2014 parmi les 5 groupes scolaires qui commençaient l’opération figurent les écoles  de Jean Moulin (170 repas/jour) et Raymond Logeais (250 repas/jour). Ce sont  sur ces deux sites que les tamisages des compost ont été effectués. De nombreux acteurs ont participé à la réalisation de ce beau projet : les enfants et leurs animateurs, les dames de cantines, parfois les responsables des centres aérés mais aussi les personnels des prestataires de la restauration, les personnels des Espaces Verts et des Services Techniques de la ville, le chargé de mission. Ainsi, tous ces acteurs ont pu goûter à ce qu’on appelle chez Terre de Lombric, une véritable démarche d’Intelligence Collective.

Tamiser un compost
Les acteurs au travail

Stupéfaction des résultats obtenus

Aujourd’hui beaucoup d’entre eux sont là, avec les élus, pour voir le résultat de leur engagement. Il a fallu un an aux déchets de cantine et plusieurs retournements pour arriver au stade de compost mûr. La dernière  étape, c’est le tamisage : elle permet de trier d’un côté les plus gros morceaux ligneux non décomposés qui repartiront dans la cellule de matières brunes ; de l’autre côté un beau compost brun, fin, qui sent bon, prêt à l’emploi.

Les responsables Espaces Verts présents sont stupéfaits du résultat. Devant la quantité de déchets détournés et donc de compost produit (en moyenne 1,5 tonnes par école et par an) la commune, sur le conseil de David,  n’a pas hésité à investir dans ce nouveau  modèle de tamis électrique. Avec une granulométrie du tamis de 10-20 mm, ce tamiseur rapide et efficace (3mcubes à l’heure) est plutôt  silencieux. Il permet un allègement du travail et un résultat plus précis. L’opération sur ces 2 écoles a dégagé  250 kg de compost fin.

Compost tamisé et fin
Compost tamisé et fin

Distribution de compost

Une petite distribution aux participants a enthousiasmé l’assemblée. Au mois de mars, il est temps d’apporter un peu d’amendement dans les jardinières avant les semis du printemps. Pour le reste il sera utilisé entre les jardins pédagogiques des écoles et les Espaces Verts de la commune. Il reste encore le compost des trois autres groupes scolaires à tamiser. Le compost étant encore humide, on attend des conditions optimales. Mais cette fois, la relève est assurée, tous les services de la commune ont assisté au fonctionnement des machines. Ils ont été convaincus du résultat.

A la mairie, on jubile devant cette réussite de groupe : service du Développement Durable, services Scolaires, Espaces Verts, Techniques, tous se félicitent de ce travail d’équipe : la dernière étape de transformation d’un déchet en ressource est parfaitement réussie.

> Retrouvez l’ensemble des photos sur notre page facebook Terre de Lombric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *