Résultats en chiffres d’un compostage en établissement scolaire

Les premiers résultats des composts dans les écoles de Franconville, commencés en avril 2016, sont déjà visibles. En moins de six mois et dans seulement 6 écoles, on constate que 3,1 Tonnes de restes de repas sont non consommés. Que peut-on faire contre le fléau du gaspillage alimentaire ? Un projet de compostage dans les établissement scolaire est certainement une des solutions !

Résultats - Quantités de déchets détournées
Illustration 1 : Données extraites par l’application WastePoint (une création Terre de Lombric)

Lutte contre le gaspillage alimentaire

Les résultats des chiffres extraits de l’application WastePoint nous permettent de visualiser plusieurs choses.

Le nombre de repas collectés est d’environ 37 735, ce qui représente une quantité moyenne compostée par repas de l’ordre de 44,81 g, soit un détournement moyen de la poubelle vers le compost de 49,5 %.

Un chiffre global raisonnable comparé à la moyenne française donnée par l’ADEME, mais qui doit malgré tout faire réfléchir les acteurs de la restauration scolaire (élus, parents, professionnels de la restauration, équipes enseignantes) sur la lutte permanente contre le Gaspillage Alimentaire.

Résultats - Tamisage rotatif Résultats - Compostage dans un établissement scolaire

Saluons le travail excellent de tous les acteurs impliqués qui ont su donner et prolonger la dynamique : élues très présentes, agents Espaces Verts consciencieux, compétents et vigilants, personnel d’animation très impliqué, enfants attentifs au projet et à ses significations. De ce travail collectif ressort déjà que la part moyenne de biodéchet compostée par repas diminue. L’objectif est que le repas soit mangé le mieux possible par les enfants.

Les résultats par les chiffres

Afin de continuer à faire baisser les tonnages les responsables de projet ont besoin de visibilité sur :

  • les efforts accomplis,
  • les efforts à fournir,
  • les objectifs à fixer,
  • les améliorations à mettre en œuvre.

L’exploitation et la compréhension des valeurs n’a été rendue possible que grâce à un suivi régulier et à des pesées rigoureuses des quantités mises au compost. Ceci a permis à chaque établissement de communiquer avec les enfants sur les conséquences du gaspillage alimentaire sans engendrer de coûts supplémentaires.

Résultats après compostage, un compost de bonne qualité
Tamis rotatif

A ce jour, l’impatience monte d’un cran au vu de la qualité du compost obtenu après 5 mois. L’heure de la récolte va bientôt sonner et les enfants seront aux premières loges !

N’hésitez pas à nous contacter pour un projet de compostage et/ou de sensibilisation au gaspillage alimentaire dans votre école.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *